L'actualité des Notes

L'actualité des Notes

Ecodal, notre fournisseur de légumes bio au cœur du Payottenland
30 octobre 2019
Ecodal est un des fournisseurs les plus importants des Notes de mon Jardin. Cette société familiale, lovée au cœur de Payottenland, produit des fruits et légumes bio. Ecodal et la société horticole Kestemont sont pionnières de l’agriculture biologique en Flandre depuis 1982. La majorité des légumes produits sont issus des terres du Pajottenland, au sol sablonneux. Une collaboration avec d’autres producteurs biologiques voisins a également été mise au point pour assurer des volumes suffisants. Un partenariat avec des producteurs bio du pourtour méditerranéen assure la production de légumes bio de qualité tout au long de l’année. Située aux portes de Bruxelles, en Brabant Flamand, Ecodal cultive sous serre, en tunnel et en plein champ. La société dispose de près de 4 ha sous serre, de 2 ha de tunnel et de 10 ha de champs. Les Notes de mon Jardin y font leur marché depuis de nombreuses années en fonction des saisons : carottes, certaines variétés de tomates, poireaux, choux-fleur, courgettes, potimarrons et autres courges, aubergines, blettes, plantes aromatiques (basilic, estragon), multiples variétés de choux, légumes oubliés, asperges et petits pois Au-delà des légumes produits localement, Ecodal fournit également des épices telles que le gingembre, bio, produit en Chine. La qualité de leurs produits permet à Philippe Debra et son équipe de créer des quiches, des soupes et des légumes cuisinés savoureux et gorgés de vitamines. Pour en savoir plus sur la société familiale Ecodal & Kestemont, consultez leur site internet.  
Le gingembre, cette racine aux mille et unes vertus
30 octobre 2019
Le gingembre, de son nom latin, Zingiber officinale, est une plante vivace à racine tuberculeuse, appréciant les zones ensoleillées et tropicales. Elle est principalement cultivée en Inde, au Sri Lanka et dans d’autres pays asiatiques tel que la Chine. Le cœur du gingembre se situe au niveau du rhizome et de sa pulpe jaune, qui recèle vertus et saveurs exotiques. Au-delà de son goût poivré et prononcé, le gingembre a de nombreuses vertus thérapeutiques. Il entretient la flore intestinale et aide à la digestion. Il atténue les nausées et les vomissements. Il peut combattre les infections, la fatigue et les douleurs musculaires. Il est également connu pour ses propriétés antioxydantes et antibactériennes. Faux amis : le gingembre n’a pas de vertus aphrodisiaques, contrairement à son cousin, le ginseng.   Le gingembre est commercialisé principalement en rhizome ou en poudre. Aux Notes, nous l’utilisons sous sa forme brute, en rhizome bio. Le gingembre est épluché, ajouté à nos préparations de légumes et mixé. Le gingembre sélectionné par Philippe Debra est produit en Chine, dans le respect d’une agriculture raisonnée et biologique. En cuisine, cette épice se retrouve essentiellement dans les plats traditionnels asiatiques. Dosé avec modération et marié avec des légumes doux tels la carotte et le poireau, le gingembre tonifie vos plats d’un parfum poivré et intense. Aux Notes de mon Jardin, le gingembre est devenu l’ingrédient incontournable de certaines soupes : - Soupe Carotte, gingembre et lait de coco - Soupe Poireau, kale, gingembre et curcuma Philippe Debra vous recommande le gingembre pour ses vertus digestives et son petit goût boostant et tonifiant.   Le mot du chef : « Excellent stimulant digestif, le gingembre est avant tout un tonifiant extraordinaire, accentuant le goût des légumes les plus doux. »   Bonne dégustation !
Le butternut, le coup de cœur automnal de Philippe Debra
28 octobre 2019
Connu pour son velouté et sa texture onctueuse, le butternut a une chair jaune oranger, fine et fondante. Cette courge, reconnaissable par sa forme de poire, fait partie de la famille des cucurbitacées, regroupant 800 espèces divisées en 120 genres. Les principales espèces botaniques sont les suivantes : Cucurbita pepo dont font partie la courgette, la citrouille, la courge spaghetti et le pâtisson, Cucurbita maxima dont les principaux représentants sont le potiron et le potimarron, Cucurbita moschata composées de la courge musquée et du butternut. Le butternut et ses cousines les courges sont vraisemblablement originaires d’Amérique et plus précisément du Pérou. Des traces de leur culture y ont été découvertes, datant de 1.200 ans avant notre ère. D’abord appréciées pour leurs graines, elles furent rapidement reconnues en Europe pour la qualité de leur chair. En cuisine, le butternut est prisé pour son onctuosité, son caractère satiétogène et sa richesse en fibres. Avec seulement 53 kcal / 100 grammes, il contient 1g de protéines et 8,10 g de glucides. Les lipides y sont présents en infime quantité. Les graines de butternut sont également riches en zinc. La chair du butternut est riche en provitamine A (bêtacarotène). Une consommation journalière de 250g de butternut couvre 100% des besoins journaliers de cette vitamine.  Il est aussi riche en vitamine C. Le butternut est également est très bon régulateur de cholestérol et facile le transit intestinal. Le butternut est un légume d’automne que l’on peut consommer tout au long de l’année grâce à sa longue conservation. Il est cultivé de mars à septembre et dégusté de septembre à juin. Stocké dans un endroit sec et frais, il se conserve de 6 à 10 mois. Une autre astuce de conservation : les découper en petits dés et les congeler. Ils se conservent alors près de 12 mois. En cuisine, le butternut se décline en velouté, en tarte, en gratin, en purée, à la vapeur … Inutile de l’éplucher, il vous suffit de bien le nettoyer. Les astuces de Philippe Debra Aux Notes de mon Jardin, Philippe Debra adore rôtir des dés de butternut dans un mystérieux mélange d’épices… dont lui seul a le secret. Un régal pour les papilles ! Une autre astuce du chef, associer le butternut aux saveurs thaï du coriandre et lait de coco. A découvrir dans notre soupe Butternut façon Thaï. Bonne dégustation !
Le cumin, une épice millénaire appréciée pour son goût prononcé et ses vertus digestives
27 septembre 2019
Cette plante médicinale est utilisée depuis l’Egypte antique, les Pharaons en étaient friands. Le cumin fut également fort apprécié au Moyen-Âge, pour ses vertus digestives notamment. De la famille des apiacées, il se retrouve sous forme de graines séchées d’une couleur brun clair. Sa forte odeur, son goût amer et aromatique, permettent au cumin d’être facilement reconnaissable. Dans le commerce, vous retrouverez le cumin sous deux formes : En grains, préservant la saveur En poudre, plus pratique pour vos préparations culinaires. Le cumin est à doser avec modération et parcimonie, tant son arôme est puissant. Il peut couvrir le goût de certains produits. En cuisine, le cumin se marie délicatement avec d’autres épices, telles que le curcuma, l’ail, le gingembre, la cannelle, le thym. Vous le retrouverez principalement dans des mélanges d’épices tels que le curry, le chili con carne, le ras-el-hanout, le garam massala, les tajines, … Il est fort utilisé en cuisine orientale, grâce à sa saveur chaude. Nos voisins du Nord, les Hollandais, parfument leurs fromages au cumin. Ils ne s’en lassent pas. Il accompagne subtilement l’agneau, le poulet ou le poisson. Aux Notes de mon Jardin, nous l’utilisons pour parfumer nos soupes (ex: choux-fleur cumin, spécialité automnale) et nos légumes cuisinés, comme notre curry de légumes. L’astuce de Philippe Debra pour une explosion de saveurs : Ajouter le cumin en fin de cuisson. Attention aux faux amis : le cumin est souvent confondu avec la Nigelle, appelée aussi cumin noir.